Une ville qui sourit à tous
Votre portail famille
toi, moi, Valenton

La Lutèce : les démolitions, c’est un non massif !
La Lutèce : les démolitions, c’est un non massif !

Les locataires du quartier La Lutèce ont été très nombreux à participer à la votation citoyenne organisée par l’Amicale des locataires CNL (Confédération nationale du logement) ce samedi 23 novembre 2019, au préau de l’école élémentaire Henri-Wallon.

Le résultat est net : sur les 368 votants, 342 se sont prononcés contre la démolition de 290 logements, projet avancé par le bailleur Seqens (ex France-Habitation), soit 92% des suffrages exprimés, le oui, recueillant 26 suffrages (scrutin validé sur place par un huissier de justice) « C’est une journée très importante, soulignait Shehrazad, l’une des militantes CNL du quartier. C’est aussi une belle leçon de démocratie qui témoigne de notre volonté d’ouvrir largement le dialogue pour que chacun puisse s’exprimer. 368 votants, c’est une excellente participation compte-tenu qu’une centaine de logements sont actuellement vacants. Forts de ce résultat, nous estimons que le bailleurs doit maintenant tenir compte de l’avis des locataires pour avancer sur un programme de réhabilitation et de rénovation du quartier qui respecte l’intérêt des habitants». A l’issue du dépouillement, Laurent Périchon, 1er adjoint au maire, se félicitait également de cette belle mobilisation, espérant dès lors lui aussi que le bailleur engage rapidement une véritable concertation, avec les locataires et tous les acteurs du projet de rénovation du quartier. Laurent Périchon rappelle à ce titre que le maire vient de saisir le préfet pour se plaindre de la gestion du projet de rénovation urbaine du quartier, dénonçant le mépris affiché par Seqens envers les locataires. Des méthodes qui risquent de mettre en danger le processus de rénovation urbaine du quartier, pour lequel, rappelons-le, l’Etat est partenaire.