Une ville qui sourit à tous
Votre portail famille
toi, moi, Valenton

Ma ville - Grands projets - La Téléval

La Téléval
La Téléval

Le « Câble A – Téléval » sera le premier téléphérique d’Île-de-France. Il reliera Créteil à Villeneuve-Saint-Georges via Limeil-Brévannes et Valenton en 17 minutes.

Ce mode de transport innovant apportera une réponse concrète aux difficultés quotidiennes de déplacements des habitants de ces communes du Val-de-Marne (réseau de transports collectifs restreint, bus ralentis par les embouteillages, etc.). Il permettra de desservir directement plus de 20 000 habitants et 6 000 emplois.

Les objectifs du projet

  • Connecter le territoire au cœur du département à ses grands équipements (universités, hôpitaux…) ainsi qu’au reste de la région Île-de-France.
  • Relier les quartiers densément peuplés (Bois Matar, Temps Durables, etc.) au terminus de la ligne 8 de métro, au bus 393 et à l’ensemble des lignes de bus en correspondance avec les futures stations.
  • Créer un transport en commun attractif et innovant, adapté aux enjeux du territoire.

Le nom du téléphérique

Téléval fait référence au nom initial connu sur le territoire depuis plusieurs années. Lorsque cette ligne sera mise en service, elle se nommera « Câble A ». Le transport par câble constituant un mode à part entière, Île-de-France Mobilités a décidé d’appeler tous les transports de ce type « Câble » (un mot simple et évocateur) en lui associant une lettre, ici « A » puisqu’il s’agit de la toute première ligne du genre en Île-de-France.
Cette dénomination permettra d’intégrer facilement d’éventuelles autres lignes de télécabines (câble B, câble C, etc.) dans le futur réseau de transport.
D’ailleurs, d’autres projets de téléphériques sont à l’étude en Île-de-France. Le transport urbain par câble connaît un essor depuis quelques années. En effet, c’est un moyen très efficace quand il s’agit de franchir des obstacles (dénivelés, cours d’eau, routes, etc.).

Des obstacles à franchir

Le téléphérique s’insèrera sur un territoire marqué par de nombreuses contraintes : De nombreuses coupures urbaines :
la plateforme de trains de fret, la ligne à grande vitesse, les routes nationales N 6 et N 406, la route départementale D 60.
Un relief spécifique : les communes de Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges sont situées en hauteur sur un plateau, contrairement à Créteil dont le relief est relativement plat. Au regard de ces contraintes le bus ne parvient pas à répondre de façon attractive aux besoins en déplacements.
Aussi, un transport par câble entre Créteil et Bois Matar apparait comme étant la solution la plus adaptée. En survolant les obstacles au sol, ce mode de transport permettra de s’affranchir des difficultés d’insertion propre à ce secteur.

Les stations et les connexions

Le tracé du Câble A prévoit cinq stations. Les études du Schéma de principe ont permis de déterminer quels étaient – parmi les scénarios d’implantation proposés – ceux qui présentaient le plus d’avantages et le moins de contraintes.

Le tracé

Câble A – Téléval représente un itinéraire d’environ 4,5 kilomètres entre le terminus de la ligne 8 à Créteil-Pointe du Lac et Villeneuve-Saint-Georges. Il traverse quatre communes du département du Val-de-Marne : Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. Le tracé est ponctué de cinq stations. La distance entre ces stations varie entre 500 et 1800 mètres.

Il desservira directement ou grâce à une correspondance de nombreux équipements :

  • plusieurs écoles, lycées et collèges, notamment le lycée François-Arago de Villeneuve-Saint-Georges ;
  • les universités de Paris-Est-Créteil et de Paris-Est-Marne-la-Vallée (à l’arrivée du Grand Paris Express pour cette dernière) ;
  • des administrations publiques : le Conseil départemental du Val-de-Marne, la Préfecture, la Caisse des Allocations Familiales, le Tribunal de Grande Instance, le Conseil des Prud’hommes;
  • le centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges, l’hôpital Emile Roux à Limeil-Brévannes et les hôpitaux Henri-Mondor et Albert-Chenevier à Créteil ;
  • le centre commercial régional de Créteil-Soleil ;
  • le Parc départemental de la Plage Bleue à Valenton, la base régionale de plein air et de loisirs de Créteil, le Parc Saint-Martin et le Bois de la Grange à Limeil-Brévannes ;
  • le Centre de formation de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) à Limeil-Brévannes et Valenton.
Carte tracé Téléval

Carte du tracé sur le territoire

Calendrier travaux

Avant le démarrage des travaux, une enquête publique sera lancée en mars 2019 pour recueillir l’avis des populations concernées sur l’intérêt général de ce projet. Les Valentonnais sont donc invités à participer nombreux à cette enquête publique pour peser favorablement à sa réalisation.

Le calendrier de cette consultation sera publié dès qu’il aura été fixé par les autorités compétentes.

Financement

Le coût des travaux est estimé à 132 millions d’euros financés par l’Etat, le Département du Val-de-Marne, la Région Ile-de-France. Le projet est piloté par Ile-de-France Mobilité, autorité organisatrice des transports en Ile-de-France.

Lien vers site : http://www.cable-a-televal.fr

Comprendre le projet en visualisant les vidéos : http://www.cable-a-televal.fr/mediatheque/videos/