Une ville qui sourit à tous
Votre portail famille
toi, moi, Valenton

Ma ville - Solidarité internationale - Citoyens d’honneur Valentonnais

Citoyens d’honneur Valentonnais
Citoyens d’honneur Valentonnais

Mumia Abou Jamal

Mumia Abu Jamal, journaliste afro-américain luttant contre les discriminations, les injustices, la corruption de la police et des dirigeants locaux. Le 9 décembre 1981, Mumia qui est chauffeur de taxi pour gagner sa vie, dépose un client dans le quartier sud de Philadelphie. Une fusillade éclate, il est grièvement blessé. Dans la foulée, il est arrêté et accusé du meurtre d’un policier tué dans cette même fusillade. Malgré sa détermination à prouver son innocence, malgré l’absence d’antécédents judiciaires, l’enquête bâclée (expertises balistiques inexistantes, balles non-identifiables, pas de relevé d’empreintes, témoins menacés et écartés…) conclut à la culpabilité de Mumia. Condamné à la peine capitale, il passe 30 années dans les couloirs de la mort. En 2012 , sa peine est commuée en prison à vie. Mais la lutte n’est pas terminée, et de nombreux journalistes et avocats à travers le monde tente tous les recours pour que Mumia retrouve enfin la liberté.

Site du comité de défense de Mumia :
http://mumiabujamal.com/v2/category/actualite/

Marwan Barghouti

Emprisonné depuis treize ans, Marwan Barghouti, 56 ans, surnommé le « Mandela palestinien », est à Valenton, mais aussi dans de nombreuses villes de France et de par le monde, un symbole pacifique de la cause palestinienne. Durant la seconde Intifada et après deux tentatives d’assassinat, il est kidnappé à Ramallah le 15 avril 2002 et devient le premier parlementaire palestinien emprisonné. Il refuse la « légitimité de la cour militaire d’occupation » qui le juge et est condamné à cinq peines de réclusion à perpétuité.

Depuis sa cellule, Marwan Barghouti n’a de cesse de soutenir le principe de deux Etats sur les frontières de 1967. Il est l’auteur du document sur les prisonniers le 11 mai 2006 – qui appelle à la création d’un Etat palestinien en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza -, un document qui, fait rare, a été ratifié par toutes les factions palestiniennes.